Déroulement d’une séance

Avant la séance de shiatsu, quelques conseils

Avant le rendez-vous, pensez à manger léger.

Le receveur est invité à s’allonger sur un futon (matelas japonais en coton), ou bien sur table de massage, si besoin. Il reste habillé et garde les chaussettes.

Il est important de prévoir une tenue souple et confortable, pour permettre les étirements et vous sentir à l’aise dans votre corps. Si possible, évitez les pantalons en jean aux doubles coutures trop épaisses par exemple.

Il est préférable de ne pas se parfumer, le parfum masque les odeurs naturelles du corps qui donnent des informations sur le travail en cours.

Des couvertures bien chaudes, une bouillotte et un thé sont prévus en cas de refroidissement.

Après le rendez-vous, prévoyez un temps plutôt calme, pour optimiser le bénéfice de la séance.

Entretien

1 C’est un premier contact entre le receveur et le praticien par lequel sera définie l’orientation de la séance. S’il s’agit d’une demande de détente, le questionnaire sera concis et précédera la séance de shiatsu bien-être.

2 S’il s’agit d’une demande plus importante, le questionnaire et l’échange d’informations seront plus longs afin de définir ensemble un cadre, comprenant un engagement sur plusieurs séances et une stratégie de soin en fonction des priorités du receveur.

Le protocole Bien-être

Un temps pour inviter la personne, son corps et ses pensées à se déposer sur le futon. Le praticien prend contact avec le receveur en relation à sa respiration. En effectuant une suite de contacts, du centre à la périphérie du corps du receveur, il repère des zones de tensions, de vide ou de plein d’énergie. Dans ce même temps, le patient reçoit l’information de son corps dans la globalité.

Un temps pour le rééquilibrage énergétique. Travail en énergie sur les méridiens, en prenant compte de l’influence des saisons. En effet à chaque saison correspond un organe couplé à une entraille. Par exemple, au printemps c’est le foie et la vésicule biliaire, en été c’est le coeur et l’intestin-grêle.

Un temps pour les étirements. Plus un conseil d’exercice d’entretien.

Le protocole de soin 

L’entretien

Un questionnaire approfondi permet de définir le terrain énergétique de la personne.

Il permet également de clarifier la situation actuelle et les besoins de la personne.

Au plus la personne donne des détails sur son alimentation, son sommeil, sa digestion, sa vie actuelle mais aussi sur sa santé et l’histoire de sa santé, au plus il est facile de dégager un profil énergétique.

Un temps pour le « bilan »

Différentes techniques de diagnostic sont utilisées selon l’énergétique Traditionnelle Chinoise et le Zen Shiatsu. Elles donnent des informations, qui, en écho à l’entretien, confirment l’orientation de la séance.

Un temps pour le travail énergétique

C’est la partie la plus longue de la séance. Il s’agit de rééquilibrer l’énergie qui circule mal dans un méridien. Souvent, les troubles se logent sur plusieurs méridiens, il est alors nécessaire de définir une stratégie pour mettre en relation les différents points et harmoniser l’ensemble du corps.

Un temps pour finir la séance

Une conclusion qui est différente selon chacun, appropriée en fonction du besoin de la personne. Ce peut être des étirements, des mouvements régénérateurs, un temps de recentrage ou de retour au calme. C’est aussi l’apprentissage d’un exercice qui, si le receveur pratique régulièrement, entretiendra les bienfaits du travail énergétique de la séance.

Un dernier échange

C’est un temps qui permet de :

  • Mettre des mots sur les ressentis de la séance si le receveur en éprouve le besoin.
  • Boire un thé en cas de refroidissement. (Le refroidissement est dû à l’énergie calorique nécessairement dépensée par le corps pour lâcher une résistance ou défaire un nœud).
  • Définir ensemble l’orientation du travail et le nombre de séances nécessaires.

%d blogueurs aiment cette page :